Smoothie au lait cru et aux fraises

Une recette printanière de smoothie au lait cru qui vous émerveillera !

Les produits laitiers crus

Les produits laitiers sont d’une grande richesse pour la santé et la fertilité si ils sont crus ou fermentés. D’autant plus si ils sont issus d’animaux qui pâturent et mangent du foins l’hiver. Pour en savoir plus sur le sujet vous pouvez lire mon article « Pourquoi boire du lait cru ? Ou pourquoi de ne pas en boire« . Dans notre famille nous consommons en abondance lait, crème, beurre et fromage au lait cru. De 6 mois à 110 ans, grossesses comprises. Nous sélectionnons les produits en fonction de la qualité et prêtons attention à l’hygiène, au même titre que pour les autres aliments que nous consommons, ni plus ni moins. Nous évitons par contre tous les produits laitiers industriels qui sont homogénéisés, pasteurisés ou UHT. Ces processus de transformation dénaturent complétement l’aliment. Ils sont en causes pour les problèmes de santé que l’on impute actuellement à tous les produits laitiers sans distinction.

Alimentation ancestrale

Les produits au lait cru représentaient une part importante de l’alimentation de nos ancêtres. Ces derniers ne souffraient pas des troubles du cycle féminin et de la fertilité que l’on rencontre actuellement. Pour en savoir plus vous pouvez lire cet article. Je vous propose ici une recette simple et gourmande pour honorer la saison des fraises. Riche en nutriments, elle repose sur des principes d’alimentation ancestrale et nutrivore.

Ingrédients

4 dl de lait cru d’animaux qui pâturent

3 jaunes d’œufs crus de poules ayant accès à l’herbe

250 gr de fraises locales

2cs de sirop d’érable ou de miel

Réalisez le smoothie au lait cru

Laver les fraises, enlever les queues et les couper en deux.

Passer les fraises dans un moulin à fruit / passe-vite ou extracteur de jus. Attention ne pas mixer ! Tout comme d’autres fruits avec des petites graines (ex: Kiwi), mixer les graines libèrent les toxines qui y sont renfermées*

Verser les ingrédients et la purée de fraise dans le bol du robot ménagé ou dans un shaker et battez ou secouez.

C’est aussi simple que ça !

*Les toxines végétales des fruits comme les fraises, framboises, kiwi etc sont principalement « rangées » en structures défensives autour des petites graines, dans un mucilage de pectine. Ce mucilage est « censé » traverser plus ou moins intact le système digestif. Il est donc important de ne pas mâcher ou mixer ces graines.

Justine Petten, formatrice en symptothermie et fertilité naturelle certifiée en Suisse depuis 2017. Formations et suivis en contraception naturelle, aide et préparation à la conception, troubles du cycle et éducation menstruelle.

Retrouvez-moi sur instagram, facebook, youtube pour des idées de repas et des partages autours des traditions ancestrales en terme d’alimentation, de fertilité et de périnatalité:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse e-mail valide.
Vous devez accepter les conditions pour continuer